BLOG CEDH : Appel à résumés « Pile et face » : recevabilité de la CEDH et recours

, BLOG CEDH : Appel à résumés « Pile et face » : recevabilité de la CEDH et recours

Les 15 et 16 juin 2023, nous organisons l’atelier universitaire international « Pile et face » : recevabilité et recours à la Cour européenne des droits de l’homme » à l’Université d’Utrecht, aux Pays-Bas. Il fait partie d’une collaboration entre le Centre Montaigne pour l’état de droit et l’administration de la justice, l’Institut néerlandais des droits de l’homme (SIM) et l’Institut de droit privé de l’Université d’Oslo. La date limite de soumission des résumés est 15 février 2023. L’appel à résumés est le suivant :

« Pile et face » : recevabilité et recours devant la Cour européenne des droits de l’homme


Jeudi 15 et vendredi 16 juin 2023 à l’Université d’Utrecht, Pays-Bas

Organisateurs : professeur Janneke Gerards, professeur Antoine Buyse et professeur Mads Andenas

Contexte de l’atelier

Ces dernières années, une grande attention a été accordée à la position et à l’efficacité de la Cour européenne des droits de l’homme. Dans le but d’aider la Cour à faire face à sa lourde charge de travail, le « processus d’Interlaken » et l’entrée en vigueur du protocole 15 CEDH ont entraîné des changements importants dans les règles formelles d’accès à la Cour ainsi que dans les processus de travail de la Cour . Par exemple, le Protocole 15 a resserré le délai dans lequel les demandeurs doivent soumettre leurs demandes et a assoupli les conditions pour déclarer les demandes irrecevables parce que le demandeur n’a subi aucun désavantage important. En outre, la Cour elle-même a investi dans la rationalisation et l’amélioration de ses processus de travail, par exemple en modifiant le formulaire de requête, en modifiant ses règles de priorité et en proposant une (meilleure) motivation dans les décisions de juge unique. Elle a également eu recours à un nouveau système de négociation de règlements amiables et s’est montrée de plus en plus disposée à accepter des déclarations unilatérales, toutes à l’effet qu’il n’y a pas lieu de trancher ces cas au fond.

Dans le même temps, avec des objectifs similaires, diverses évolutions peuvent être observées en ce qui concerne les recours que la Cour peut offrir. Ces dernières années, la Cour peut sembler avoir moins recours à sa procédure d’arrêt pilote, mais elle indique de plus en plus les mesures individuelles et générales que les États défendeurs devraient prendre pour remédier à une violation. Parfois, la Cour peut être perçue comme accordant une satisfaction équitable si élevée qu’elle pourrait sans doute être considérée comme équivalant à des dommages-intérêts punitifs. De plus, la Cour peut faire pression sur les États pour qu’ils rouvrent les procédures nationales, même si les États n’ont aucune obligation de le faire en vertu de la Convention. Dans plusieurs affaires « n° 2 », la Cour s’est montrée prête à réexaminer une situation qu’elle avait déjà traitée dans un arrêt antérieur, même lorsque le Comité des Ministres exerce encore son rôle de contrôle. Et dans quelques affaires récentes, la Cour a été invitée, dans le cadre de la procédure d’infraction à l’article 46, paragraphe 4, de la CEDH, à réexaminer des affaires dans lesquelles la mise en œuvre par l’État avait manifestement échoué.

Bien que ces développements aient été commentés par des universitaires, leurs contributions ne concernent souvent qu’un ou quelques aspects particuliers du phénomène plus large de la recevabilité et des recours. Il est donc difficile d’avoir une vue d’ensemble et de discuter de la manière dont les différents développements concernant la « tête » et la « queue » des affaires interagissent, de la recevabilité aux décisions d’annulation et aux recours, ou quel est leur impact global sur le système de la CEDH. Comment ces développements sont-ils liés au débat sur la question de savoir si la Cour doit offrir une justice individuelle ou générale, et si son rôle principal doit être d’offrir réparation à la justice individuelle ou plutôt (ou aussi) de traiter les violations systémiques ? Peut-on voir que les exigences plus strictes en matière de recevabilité se traduisent finalement par des recours plus forts à imposer ? Les changements peuvent-ils s’expliquer principalement par les défis posés par la charge de travail de la Cour, ou d’autres explications peuvent-elles être fournies ? Quel rôle jouent dans tous ces développements les demandes et les besoins des parties aux affaires et d’autres acteurs, tels que les ONG (représentant ou intervenant) et les INDH, et comment cela peut-il être évalué ?

Objectif de l’atelier

Cet atelier rassemble un certain nombre de chercheurs experts travaillant sur le système de la CEDH, sous différents angles et utilisant différentes méthodes. Ils sont invités à aborder les développements et changements particuliers dans l’approche de la Cour en matière de recevabilité, de décisions d’annulation et de recours et à les examiner de manière critique à la lumière plus large des objectifs et de la nature du système de la CEDH. L’atelier est mis en place pour favoriser le dialogue et la discussion et pour permettre de comparer et de contraster les différents développements, de manière à permettre l’émergence d’une vue d’ensemble.

Appel à résumés

Nous invitons les résumés de 350 mots maximum accompagnés d’une lettre de motivation avant le 15 février 2023, dans un seul document PDF. La lettre de motivation doit inclure un CV d’un paragraphe (maximum 200 mots) et expliquer en quelques phrases le contexte de l’article : par exemple, s’il fait partie d’un projet de doctorat, s’il est basé sur des recherches empiriques entreprises ou sur des recherches en cours, etc. Les contributeurs acceptés seront invités à fournir un projet de document de base avec les principaux arguments à présenter lors de l’atelier. Après l’atelier, nous inviterons un nombre sélectionné d’auteurs à finaliser leur article en vue de compiler un numéro spécial d’une revue internationale à comité de lecture.

chronologie

15 février 2023 : Date limite de soumission des résumés

Fin février : Décision sur le résumé accepté et invitation à l’atelier

1 juin 2023: Soumission des projets de documents de base

15-16 juin 2023 : Atelier à l’Université d’Utrecht

Fin juin: Sélection des auteurs pour la soumission des articles pour le numéro spécial

15 septembre 2023 : Soumission des articles complets pour le numéro spécial

Pratiques et formats

Pour permettre des discussions intensives et approfondies, nous visons un atelier de petite taille (environ 20-25 personnes), pour lequel nous aimerions inclure un mélange d’universitaires en début de carrière et avancés. Nous envisageons cinq sessions, réparties sur deux demi-journées (jeudi après-midi et vendredi matin), avec deux ou trois présentations très courtes par session et suffisamment de temps pour de vraies discussions. Les sessions futures incluent les sujets suivants :

Séance 1 | Points d’entrée : Évolution des critères de recevabilité : Protocole 15, méthodes de travail de la Cour

Séance 2 | En cours de route : évolutions des décisions de « radiation » : règlements amiables et accords unilatéraux

Séance 3 | The End of the Road (I) : évolutions des recours individuels (satisfaction équitable, réouverture)

Séance 4 | The End of the Road (II) : évolutions des mesures générales/structurelles (arrêts pilotes, recours généraux, rôle joué par les ONG/INDH)

Séance 5 | Quelle route emprunter ? Quel(s) rôle(s) pour la Cour (justice individuelle versus justice structurelle, problèmes de mise en œuvre) – (discussion générale finale avec deux lancements très courts)

Veuillez noter : ce qui précède sert d’indication de l’objectif de l’atelier – vous n’avez pas besoin d’indiquer dans votre résumé à quelle session votre format correspond.

L’atelier aura lieu à l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas. Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de couvrir les frais de voyage et d’hébergement, mais nous offrirons une option pour les présentations en ligne pour ceux qui ne pourraient pas y assister autrement.

Comment soumettre et date limite

Veuillez soumettre le pdf avec votre résumé, votre CV et l’explication du contexte dans un document unifié en envoyant un e-mail avec l’en-tête « ECHR Heads and Tails Workshop » avant 15 Février 2023 à : montaignecentrum@uu.nl .

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
rnib.fr Photo de la page Dispositions légales

Politique de confidentialité:

Contenu embarqué à partir de sites tiers:

Les posts de ce site sont susceptibles d'enfermer des informations constituées (par exemple des vidéos, images, papiers…). Le contenu emporté depuis d’autres sites se compose de façon comparable que si le visiteur fréquentait cet autre site.Ces sites internet ont la possibilité de collecter des datas au sujet de vous, user des cookies, embarquer des moteurs de suivis extérieurs, conserver vos interventions avec ces datas prises si vous disposez d'un compte relié sur leur site web.

Cookies:

Lorsque vous déposez un texte sur ce site, vous devrez enregistrer votre nom, e-mail et site dans des cookies. Ce sera uniquement avec pour objectif de votre facilité d'utilisation afin de ne pas devoir à saisir ces données si vous enregistrez un nouveau texte ultérieurement. Ces cookies expirent au terme d’un an.Dans les cas où vous visitez la partie de l'enregistrement, un cookie temporaire va se activé pour diagnostiquer si votre terminal accepte les cookies. Cela ne contient pas de datas privées et sera ôté obligatoirement à la fermeture votre programme de navigation.Quand vous accédez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour identifier vos données de connexion et vos options d’écran. L'espérance de vie d’un cookie de connexion est de moins de 3 jours, celle d’un cookie de navigation est de l'ordre de l'année. Au cas où vous cochez « Se souvenir de moi », le cookie de connexion sera pérennisé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre espace personnel, le cookie de login sera radié.En modifiant ou si vous diffusez une publication, un cookie de plus sera établi dans votre browser. Ce cookie n'est constitué d'aucune identification secrète. Il signifie simplement l’ID de l'article que vous venez de corriger. Il expire au bout de quelques heures.

Les droits que vous avez sur vos données:

Dans les cas où vous détenez un espace personnel ou si vous avez écrit des textes sur le site, vous avez la possibilité de réclamer à décrocher un fichier enfermant toutes les données privatives que nous détenons à propos de vous, comprenant celles que vous nous avez communiquées. Vous avez le droit également de demander la suppression des informations privatives vous concernant. Cette procédure ne prend pas en compte les données sauvegardées à des fins de gestion, légales ou afin de sécurité.

Les contenus:

Lorsque vous envoyez des photos sur le site, nous vous conseillons de vous abstenir de téléverser des icônes introduisant des tags EXIF de coordonnées GPS. Les personnes explorant ce site ont la possibilité de télécharger des datas de détection à partir de ces médias.

Durées de mémorisation de vos données:

Lorsque vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont retenus éternellement. Ce process suppose de diagnostiquer et acquiescer mécaniquement les textes suivants plutôt que de les transmettre dans la liste du modérateur.Dans les cas où les espaces personnels qui s’identifient sur le site (au cas où), nous stockons pareillement les datas individuelles exposées dans leur page personnel. Tous les espaces individuels savent voir, modifier ou supprimer leurs données privatives à tout moment. Les responsables du site savent aussi intervenir sur ces données.

Déposer des commentaires sur ce site:

Lorsque vous écrivez un commentaire sur ce site, les informations reproduites à l'intérieur du formulaire visible sur l'écran, mais aussi votre adresse IP et l'information utilisateur de votre logiciel de navigation sont mémorisés avec pour objectif de nous aider à repérer des textes interdits.

CGU normalisées à la RGPD

Divulgation de vos données personnelles:

Tous textes des utilisateurs pourront être authentifiés au moyen d'un travail robotisé de découverte des commentaires indésirables.

Maniement et cession de vos informations individuelles:

Si vous demandez une désactivation de votre password, votre IP sera comprise dans l’e-mail de purge.

Save settings
Cookies settings